Coûts des matières premières : méthode de calcul et évolution

Coûts des matières premières

Partout dans le monde, on note une forte dépendance des hommes vis-à-vis des matières premières. Cela est tout fait normal quand vous repensez aux satisfactions qu’elles vous apportent quotidiennement. Alors qu’elle est l’importance des matières premières ? Par quelle méthode détermine-t-on le coût des matières premières et qu’est-ce qui justifie leur hausse ?

Quelle est l’importance des matières premières ?

Aujourd’hui plus que jamais, la consommation de produits finis est à son paroxysme. Du domaine relevant de la médecine, de la technologie, du textile, etc., les matières premières ont une importance capitale. Grâce à leurs transformations, nous disposons de produits consommables. Comme exemple, il y a le gaz naturel, les minerais, le riz qui sont des matières brutes.

Sous diverses formes, nous bénéficions de ses dérivés pour satisfaire nos besoins quotidiens. C’est le travail effectué sur ceux-ci, selon leur nature, qui a fait naître les moyens de transport, les vêtements et le téléphone, trois éléments indispensables dans la société. En outre, il existe deux types de matières premières, les renouvelables et les non renouvelables.

Les matières premières renouvelables.

La caractéristique principale de cette matière est sa provenance. Extrait, de la nature vivante,  son renouvellement peut être permanent. Il s’agit notamment, du règne animal et du règne végétal fondements de l’agriculture, de l’élevage ou encore la pêche. Il faut quelques jours ou quelques années dans le processus de reproduction en fonction de la nature et de l’espèce.                                                         En ce qui concerne la matière végétale,  nous disposons du bois, des fruits, des algues, du coton, des céréales …tandis que dans le règne animal, on retrouve les crustacés, la viande, la peau, de poissons.

Les matières premières non renouvelables

Contrairement à la précédente catégorie, elles ne relèvent pas d’un procédé humain et n’ont pas un potentiel régénératif. Les matières brutes non renouvelables sont à la base de la pointe technologique. Avec une quantité freinée, elles sont prisées et une source de batailles entre les grandes entreprises. On peut les déclasser en 4 catégories de matière que sont :

  • Les matières énergétiques telles que le pétrole et le gaz…
  • Les matières métalliques telles que le platine et l’argent…
  • Les matières minérales telles que la pierre et l’argile…
  • Les matières à caractères chimiques telles que le calcaire et le sel…

Par ailleurs, grâce aux avancées perpétuelles de la science et à l’émergence technique, de nouvelles matières premières de diverses natures sont exploitées.

Par quelle règle détermine-t-on le coût des matières premières ?

Pour déterminer le coût d’une matière brute, 3 facteurs importants entrent dans le processus.                                                                                                     Premièrement, vous devez consulter le catalogue recensant les produits et évaluer leurs prix en fonction des différents postes de manière individuelle.                                                                                                                                                               Deuxièmement, vous devez obtenir une subdivision de total en effectuant une addition des coûts directs de la matière première.                                                                                                                                                                                                      Enfin, vous devez déduire du résultat de l’ensemble des dépenses votre sous-total pour déterminer le solde de coûts indirects.

Que représente le coût direct ?

Le coût direct représente le prix de la valeur financier d’un produit. Toutes les choses partageant un lien en rapport avec le produit sont incluses dans les coûts directs.

Que représente le coût indirect ?

Contrairement au coût direct, les coûts indirects regroupent l’ensemble des éléments non spécifique au produit. Les dépenses réalisées dans cette optique constituent les coûts indirects. Il est un peu plus difficile de déterminer ces prix. Comme exemple, vous pouvez noter, les rémunérations bureaucratiques, le bail à caractère locatif entre autres.

Qu’est-ce qui justifie la hausse du coût des matières premières ?

Les différentes crises auxquelles nous faisons face impactent la tarification des matières premières. La référence mondiale en termes de monnaie a vu sa valeur chuter. Il s’agit du dollar. La force financière de cette devise est telle que les variations qu’elle subit ont une répercussion immédiate sur les matières premières. Ainsi, la diminution de la valeur du dollar fait partie des facteurs qui conduisent à l’augmentation du coût des matières premières.

Également, les tensions politiques existantes entre États influent négativement sur la valeur des matières. En revanche, en dehors de ses raisons géopolitiques et monétaires, la plus grande cause responsable de l’inflation du prix des matières premières est la Covid19. La pandémie engendrée par ce fléau a été très néfaste à l’échelle mondiale. La force de production ne satisfait plus la demande toujours plus croissante des acquéreurs.  Le secteur du transport est aussi touché. Le montant pour effectuer les voyages de conteneurs est excessif. À cause de la fermeture du canal de Suez, des difficultés surviennent pour les ravitaillements.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.