NOS PRINCIPALES PROPOSITIONS POUR QUE BORDEAUX RESPIRE !

« Chères Bordelaises, Chers Bordelais,

Le premier tour des élections municipales a eu lieu, le 15 mars, il y a trois mois.
Nous sommes depuis entrés dans une crise sanitaire majeure, entraînant dans son sillage une grave crise économique, sociale et sociétale.
Chacune de ces crises, ajoutée à la crise écologique et climatique, doit nous inciter à modifier notre manière de vivre ensemble.
Vous êtes nombreux à le penser, à avoir déjà adopté des
comportements nouveaux, à avoir compris qu’il nous faut vivre plus simplement pour permettre à d’autres de simplement vivre.
Mais la bonne volonté individuelle ne suffit pas !
Il faut un changement collectif, qui exige des élus déterminés
à accompagner la ville, ses habitants, ses forces vives, en vue de réussir la transition écologique et sociale de Bordeaux.
Changer pour protéger et prendre soin de tous, des plus exposés et des plus fragiles ;
Changer pour respecter la nature, renouer avec l’éthique, relancer et dynamiser notre économie ;
Changer pour repenser notre modèle de ville qui déraille, exclue, étouffe et bétonne ;

Changer pour anticiper, pour renoncer à l’immobilisme actuel, pour éviter le déclin demain ;
Changer pour promouvoir des solutions innovantes, car Bordeaux
fourmille d’initiatives qui ne demandent qu’à être encouragées.

C’est tout le sens de nos propositions qui répondent aux inquiétudes du présent, prévoient les défis des années à venir et dessinent un projet écologique et social cohérent sur tout le mandat.

Pierre Hurmic candidat aux élections municipales de bordeaux en mars 2020

Nous sommes devant un défi immense pour notre ville, un rendez-vous historique à réussir.
La transition écologique de notre ville implique une vraie transition politique.
J’y suis prêt. Nous sommes prêts, nous les 65 coéquipiers, de 25 à 66 ans, femmes et hommes déterminés, riches de leur diversité, sociale et politique, réunis dans une liste très ouverte à la société civile et aux acteurs de terrain.
Le 15 mars, pour la première fois, la perspective de voir notre ville opter pour une gestion plus écologique, plus solidaire et plus démocratique a pris racine.
Le 28 juin, confirmons cet élan, mobilisons-nous pour écrire,
ensemble, une nouvelle page de l’Histoire de Bordeaux. »

Le monde change, changeons Bordeaux !

Pierre Hurmic

les partis de Bordeaux Respire avec Pierre Hurmic
La Liste Bordeaux Respire ! comporte 65 candidat.e.s
Cette liste est composée de personnes issues de tous les quartiers de Bordeaux, de toutes les tranches d’âge et d’horizons différents :
associations, artisanat, commerce, entreprises, administrations, universités,
professions libérales…
 
Retrouvez le profil de tous.te les candidat.e.s

Été 2020​

Pendant cette crise sanitaire, l’urgence est à la protection des Bordelaises et Bordelais et au soutien de l’activité économique et de la vie sociale.

Protéger et prendre soin​​

Agir immédiatement pour mieux vivre​

  • Nous décrétons l’état d’urgence climatique avec un 1er plan canicule d’envergure : partagé avec institutions et acteurs locaux, il concerne les enfants, les personnes sensibles,
    âgées, en situation de handicap ou de précarité, et favorise l’accès à la fraîcheur : multiplication des points d’eau, ouverture nocturne des parcs, aménagements urbains.
  • Nous décrétons le « zéro
    artificialisation » :
    avec l’évolution du Plan local d’Urbanisme, les sols naturels seront préservés pour éviter l’imperméabilisation et limiter le réchauffement urbain. Seuls les sols déjà recouverts (béton, bitume…) seront constructibles.
  • Nous lançons le recrutement de
    policiers municipaux dans tous les quartiers
    pour lutter contre les incivilités (médiation, prévention, répression) et agir en complément de la police nationale.
  • Nous lançons un Plan piétons et facilitons les déplacements des personnes à mobilité réduite. Nous créons une piste cyclable
    continue et sécurisée sur toute la longueur des Boulevards. Aujourd’hui, 70 % de la voirie est occupée par la voiture !

Lutter contre la pauvreté

  • Nous répondons à l’urgence alimentaire en augmentant les moyens financiers, humains et logistiques envers les  associations.
  • Nous accompagnons les familles en difficultés économiques en participant à des achats dans des commerces éco-responsables de première nécessité.
  • Nous mobilisons des logements et bureaux vacants pour loger les plus vulnérables.
  • Nous renforçons les moyens alloués à la Mission locale pour accompagner les jeunes fortement touchés par la crise économique.

Préparer une rentrée plus sereine

  • Nous renforçons les moyens des structures d’aide aux loisirs/vacances cet été et d’accompagnement à la scolarité pour toute l’année scolaire.
  • Nous aidons les familles à bénéficier des chèques vacances de la Région et à s’inscrire dans un club sportif.
  • Nous permettons aux acteurs culturels locaux de proposer des programmes artistiques dans les parcs et jardins municipaux.

Soutenir l’emploi et dynamiser l’économie

  • Nous installons un guichet unique des indépendants et des TPE pour accélérer leurs  démarches face à la crise. Animé par la Maison de l’emploi avec ses partenaires-clé : CCI, CMA, Métropole, URSSAF, CPAM et Pôle Emploi.
  • Nous accompagnons les entreprises qui s’engagent dans une démarche d’économie décarbonée, en les exonérant de la Contribution Économique Territoriale (CET) ; nous sensibilisons les autres.
  • Nous contribuons au Fonds de solidarité et de proximité pour les commerçants, artisans et associations déjà prévu par la
    Région mais sans participation bordelaise, afin de soutenir leur trésorerie et de préserver l’activité et l’emploi.
  • Nous lançons un audit global des finances municipales et métropolitaines, des opérations immobilières et des délégations de service public (eau, énergie,
    assainissement, déchets,  transport).
  • Nous lançons la première expérience de quartier « zéro chômeur de longue durée ».
  • Nous intégrons le critère du « meilleur bilan carbone et social » dans les marchés publics de la ville destinés aux associations
    et entreprises.

Année
2021

Le budget de la ville, voté en décembre 2020, sera le 1er budget engageant Bordeaux dans sa transition écologique et sociale. Les mesures projetées associeront les habitant.es aux décisions : assises, budgets participatifs, Agir immédiatement pour mieux vivre concertations, évaluations des politiques…

Bordeaux en mouvement

Permettre à tous de vivre la ville

  • Nous tiendrons les Assises du pouvoir partagé pour définir avec les habitants les règles de transparence et de participation.
  • Nous créerons « Bordeaux ma carte » qui proposera une tarification des services publics en fonction des revenus  (transport, piscine, musées, spectacles, sports…) et pouvant aller jusqu’à la gratuité.
  • Nous accompagnerons le développement, dans tous les quartiers, de commerces coopératifs et épiceries sociales et solidaires, pour permettre un large accès à une alimentation saine et locale.
  • Nous testerons la mise en place d’une Sécurité Sociale alimentaire en allouant un budget pour les personnes à faibles ressources afin de leur permettre d’accéder à des produits bio, frais et de proximité (AMAP, commerces fléchés).
  • Nous expérimenterons  l’encadrement des loyers.
  • Nous créerons un foyer pour les femmes sans abris et des hébergements pour celles
    victimes de violences.
  • Nous délimiterons des espaces de circulation où le piéton sera prioritaire dans tous les quartiers qui s’y prêtent.
  • Nous améliorerons le cadre de vie des élèves et des  enseignants : végétalisation des cours d’école, mise à niveau de l’équipement numérique, alimentation bio, locale et moins carnée.
  • Nous associerons les acteurs artistiques et culturels pour élaborer collectivement une nouvelle politique culturelle de la ville.
  • Nous mettrons fin au contrat de
    partenariat public-privé et revendrons le stade Matmut.
    Cet argent permettra de rénover ou de créer les équipements  sportifs de nos quartiers.

Réorienter l’emploi et l’économie

  • Nous lancerons les chantiers-écoles de formation et d’insertion vers les métiers d’avenir :  rénovation thermique, artisanat, protection de l’environnement, agriculture urbaine…
  • Nous mettrons en place un programme de réhabilitation des friches pour favoriser l’implantation d’entreprises innovantes et éco-responsables.
  • Nous créerons une société coopérative d’intérêt collectif pour la collecte et la valorisation des déchets alimentaires afin de fertiliser les espaces végétalisés et agricoles, existants et à venir, sur la Métropole. Elle associera élus et services de la métropole, acteurs économiques et associations d’usagers (citoyens et entreprises).
  • Nous faciliterons l’implantation du Village pour la nouvelle vie des objets où chacun pourra déposer, réparer ou acheter des objets quotidiens.
  • Nous relancerons l’activité autour du fleuve et du canal de la Garonne en partenariat avec le Port et la Région. Nous accompagnerons la création d’emplois dans les secteurs du transport fluvial, de la rénovation et du désamiantage de bateaux…
  • Nous intégrerons le « bien-être
    animal » dans les critères d’attribution des marchés publics de cantines et de partenaires de la Ville.

Mandat
2020/2026

Sur cette période Bordeaux s’imposera comme un nouveau modèle de ville résiliente.

Bordeaux réinventée

Faire de Bordeaux un exemple

  • Nous aurons multiplié comme à Barcelone les quartiers apaisés pour pacifier la ville : circulation automobile réduite, priorité aux piétons et cyclistes, végétalisation des rues et façades, réduction des pollutions.
  • Notre territoire s’orientera vers la sobriété pour devenir « zéro gaspillage, zéro déchet » comme San Francisco.
  • Nous aurons réaménagé toutes les cours d’écoles en oasis urbaines, assuré l’égalité fille-garçon et favorisé l’inclusion des enfants en situation de handicap.
  • Nous aurons créé des jardins partagés en permaculture afin d’initier les plus jeunes, former et sensibiliser les adultes et produire une alimentation locale.
  • Nous aurons créé un label « tourisme durable » et accompagné les entreprises du secteur dans leur transformation écologique.
  • Nous aurons créé un système de récupération et de stockage des eaux pluviales pour la  climatisation végétale de la ville : arrosage des multiples surfaces végétales,  rafraîchissement des rues par aspersion. Nous accompagnerons les structures  privées qui souhaiteront prendre
    cette orientation.

Faire de Bordeaux une ville
participative et ouverte

  • Les associations locales partenaires auront installé leurs actions dans la durée grâce à nos contrats pluri-annuels (au lieu d’1 an aujourd’hui) favorisant les initiatives et l’emploi.
  • Chaque quartier possédera un lieu des arts et des cultures où se côtoient création artistique et expression des habitants.
  • Tous les enfants auront eu la possibilité de découvrir et de s’initier à diverses pratiques sportives ou artistiques tout au long de l’année.

Faire de Bordeaux un exemple de ville
solidaire, dynamique et responsable

  • Nous aurons identifié et accompagné toutes les personnes en situation de précarité pour qu’elles puissent faire valoir leurs droits (hébergement, RSA, retraite, soins…) : femmes seules avec enfants, retraités modestes, jeunes isolés, SDF, migrants…
  • Nous aurons renforcé l’offre de logements et d’hébergements publics pour les plus âgés et créé dans les quartiers des lieux d’écoute et d’accompagnement pour leurs aidants.
  • Nous aurons doté la ville d’un service public municipal du logement où les propriétaires et locataires seront accompagnés dans leurs démarches et leurs projets (permis, location et co-location, rénovation, co-propriétés…)
  • Nous aurons largement ouvert les marchés publics aux entreprises et associations de l’Économie Sociale et Solidaire.
  • Nous aurons augmenté la part des emplois non délocalisables dans les secteurs porteurs : artisanat, rénovation énergétique et construction des bâtiments, énergies renouvelables, agriculture urbaine, recyclage et réparations.